Le conseil d’administration du Réseau de recherche sur les données de santé assure une gouvernance responsable et efficace des activités de l’organisme.

Les administrateurs proviennent de divers milieux : ils sont notamment cliniciens, chercheurs, patients et décideurs. Ils font valoir des points de vue diversifiés fondés sur leur expérience unique dans le système de santé, influencée notamment par leur sexe, leur âge et leur lieu de résidence (zone urbaine ou rurale).

Les administrateurs sont élus pour un mandat de trois ans lors de l’assemblée générale annuelle. Le conseil consultatif intérimaire a été formé en janvier 2019.

Cathy Fooks

Cathy Fooks

Président du conseil

Cathy Fooks est présidente et directrice générale de The Change Foundation. Cette fondation, qui a ses bureaux à Toronto, se spécialise dans les analyses indépendantes et les débats éclairés sur les enjeux de santé existants et nouveaux.

Avant d’occuper ce poste, Mme Fooks a été fondatrice et directrice générale du Conseil canadien de la santé. À ce titre, elle devait veiller à la réalisation du mandat du Conseil de rendre compte aux Canadiens du renouvellement des soins de santé. Elle a occupé d’autres postes de direction au sein des Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques, de l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario et de l’Institute for Clinical Evaluative Sciences.

Mme Fooks possède plus de 30 ans d’expérience dans les domaines de la recherche et des politiques en matière de santé, des affaires gouvernementales et des relations avec les médias. Elle a rédigé de nombreux articles et rapports sur le système de soins de santé canadien. Elle est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en sciences politiques et en économie de l’Université Trent ainsi que d’une maîtrise de l’Université Queen’s. Elle a suivi le programme de gestion du changement de l’École de gestion Rotman de l’Université de Toronto ainsi que le programme de perspectives stratégiques pour la gestion d’organismes sans but lucratif de l’École de gestion de l’Université Harvard, tous deux offerts à l’intention des cadres supérieurs.

Guy Bujold

Guy Bujold

Vice-président du conseil

Guy Bujold est un cadre-conseil à la retraite.

Il a été président de la Commission civile d’examen et de traitement des plaintes relatives à la GRC de septembre 2017 à janvier 2019. Après avoir pris sa retraite de CANARIE inc., dont il a été président et chef de la direction d’octobre 2008 à février 2010, M. Bujold a fourni des conseils stratégiques à des clients des secteurs public et privé en matière de politiques, d’élaboration et d’utilisation des programmes ainsi que de communications.

M. Bujold a occupé plusieurs postes importants dans la fonction publique fédérale. Il a notamment été président de l’Agence spatiale internationale, sous-ministre adjoint responsable des projets spéciaux au sein du Bureau du sous-ministre, sous-ministre adjoint dans le secteur des sciences et de l’innovation, sous-ministre adjoint responsable des opérations pour Industrie Canada, sous-ministre adjoint principal, Politiques et communications pour Infrastructure Canada, commissaire adjoint de la Garde côtière canadienne et sous-ministre adjoint, Direction des services ministériels pour le ministère des Finances et le Secrétariat du Conseil du trésor.

Anne Martin-Matthews

Anne Martin-Matthews

Secrétaire du conseil, président du comité des candidatures

Anne Martin-Matthews est vice-présidente associée, Santé et professeure de sociologie à l’Université de la Colombie-Britannique. Elle a été détachée aux Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), où elle a été vice-présidente par intérim, Recherche, Application des connaissances et Éthique (2017-2018). De 2004 à 2011, elle a été directrice scientifique de l’Institut du vieillissement des IRSC. Elle était alors responsable de l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement, de l’initiative stratégique Mobilité et vieillissement et de l’établissement du Programme d’été sur le vieillissement des IRSC. Tout au long de ses 40 années de carrière, Mme Martin-Matthews a concentré ses recherches sur le vieillissement et la vieillesse, les soins de santé, les services sociaux et les soins à domicile. Elle a été rédactrice en chef de la Revue canadienne du vieillissement ainsi que présidente du comité de recherche sur le vieillissement de l’Association internationale de sociologie. Elle a également occupé des postes de direction à l’Université de la Colombie-Britannique, où elle a notamment été doyenne associée en recherche et doyenne intérimaire de la faculté des arts.

Chris Power

Chris Power

Trésorier du conseil, président du comité des finances

L’expérience de Chris Power dans le milieu de la santé a commencé au chevet des patients, alors qu’elle travaillait comme infirmière de première ligne. Depuis, elle a parcouru beaucoup de chemin et est devenue une sommité en matière de gestion des soins de santé au Canada. Son expérience, ses réussites et ses valeurs lui ont permis de devenir directrice générale de l’Institut canadien pour la sécurité des patients.

Auparavant, Mme Power a agi pendant huit ans comme présidente et chef de la direction de Capital Health, en Nouvelle-Écosse.

Mme Power est titulaire d’un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université Mount Saint Vincent et d’une maîtrise en administration des services de santé de l’Université Dalhousie. Elle détient le titre de Certified Health Executive du Collège canadien des leaders en santé et une bourse en gestion pour les infirmières de direction de l’École Wharton de l’Université de Pennsylvanie. En 2003, elle a reçu le prix d’excellence et d’innovation du Collège canadien des leaders en santé et, en 2007, un prix d’excellence du Progress Club d’Halifax. Elle a été nommée parmi les 100 femmes les plus influentes du Canada dans le secteur public pendant trois années consécutives, de 2007 à 2009, et a été intronisée au Temple de la renommée en 2010. Elle s’est classée parmi les 50 meilleurs directeurs généraux du Canada atlantique à quatre reprises et a été admise à ce Temple de la renommée en 2013. La même année, Mme Power a reçu un doctorat honorifique en droit civil de l’Université St. Mary’s.