Aller au contenu principal

RRDS Canada annonce un nouveau partenariat avec CanPath pour permettre le couplage de données

HDRN Canada Logo        CanPath Logo

Aujourd’hui, le Réseau de recherche sur les données de santé du Canada (RRDS Canada) et le Partenariat canadien pour la santé de demain (CanPath) ont annoncé un nouveau partenariat qui permettra le couplage des données de la cohorte CanPath et des données sur la santé qui se trouvent dans les centres de données provinciaux et territoriaux.

En permettant aux chercheurs de relier des données comme celles portant sur les comportements auto-déclarés, les mesures physiques et les échantillons biologiques de CanPath aux données sur l’utilisation des services de santé et les résultats sur le plan de la santé saisies dans les bases de données provinciales sur la santé, nous pouvons acquérir des connaissances plus approfondies et élaborer de meilleures solutions à des problématiques urgentes en santé, dont les maladies chroniques, la santé mentale, les populations vieillissantes, et d’autres.

  • Le Guichet de soutien à l’accès aux données (GSAD) du RRDS Canada est un guichet de service unique où les chercheurs peuvent recevoir du soutien au niveau de la conception et de l’élaboration de leur étude et soumettre un seul formulaire de demande d’accès aux données de plusieurs provinces et territoires. Grâce à ce nouveau partenariat, les chercheurs seront dorénavant en mesure de présenter des requêtes pour des projets de recherche englobant plusieurs provinces et territoires en vue de l’utilisation des données de CanPath par le biais du GSAD.
  • CanPath est la plus vaste cohorte d’étude de population au Canada, permettant aux chercheurs d’explorer comment la génétique, l’environnement, le mode de vie et les comportements interagissent et contribuent à l’apparition du cancer et d’autres maladies chroniques. Plus de 330 000 participants de six cohortes régionales au Canada ont fourni des données détaillées en réponse aux questionnaires de base et de suivi sur la santé et le mode de vie, ainsi que des mesures physiques, des mesures liées à la santé mentale, des échantillons biologiques tels que du sang et de l’urine; ils ont aussi accordé un large consentement aux fins de la recherche en santé qui inclut la permission d’être contactés à nouveau au cours des prochaines décennies et la possibilité de faire des couplages avec les bases de données administratives sur la santé.

Les chercheurs intéressés sont invités à explorer les banques de données disponibles par le biais d’une demande au GSAD. RRDS Canada et CanPath peuvent apporter leur soutien aux équipes de recherche intéressées à exploiter des données couplées, y compris des données en lien avec la COVID-19 provenant du Questionnaire CanPath sur la COVID-19 et des centres de données provinciaux, si elles sont disponibles, en vue de soumettre, dès l’automne 2020, des demandes de subventions aux IRSC pour des projets de recherche. Nous pouvons aussi appuyer des demandes de financement en fournissant des lettres de soutien.

« RRDS Canada est résolu à faciliter la recherche englobant plusieurs provinces et territoires au Canada et à étendre la portée des données qui sont disponibles aux fins de cette recherche », a affirmé la Dre Kim McGrail, directrice scientifique du RRDS Canada. « Notre partenariat avec CanPath est un exemple de cela, et il ouvrira de nouvelles possibilités de recherche qui amélioreront notre compréhension de l’équité et de la santé de la population. »

En simplifiant l’accès à des données de plusieurs provinces et territoires susceptibles d’être couplées, RRDS Canada et CanPath renforceront la recherche en santé, ce qui mènera éventuellement à une meilleure prise de décision pour la prestation des soins de santé et des services sociaux.

« Faciliter un meilleur accès aux données couplées de CanPath provenant de multiples systèmes provinciaux de gestion des données sur la santé contribue à élargir l’horizon des possibilités de recherche tout en offrant une solution innovatrice pour relever des défis de longue date en recherche sur la santé au Canada. Ce partenariat prometteur améliorera la recherche nationale sur la santé et, à terme, la santé des Canadiens », a précisé le Dr John McLaughlin, directeur exécutif de CanPath.

Share this post