Les chercheurs qui souhaitent accéder à des données touchant plusieurs provinces et territoires peuvent consulter le site Web du GSAD et les ressources qu’il contient. Le soutien coordonné à l’accès aux données est offert aux projets de recherche qui satisfont aux critères d’admissibilité de nos centres de données partenaires. 

Si les besoins touchant les données sur plusieurs provinces et territoires peuvent être satisfaits uniquement par les ressources pancandiennes détenues à l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) ou à Statistique Canada (STATCAN), veillez consulter directement la page "Faire une demande de données" de l'ICIS ou la page de demande de données de STATCAN

À l’heure actuelle, le processus de demande d’accès aux données varie d’une province et d’un territoire à l’autre, de même que les exigences qui régissent cet accès, notamment les politiques et procédures en vigueur, les formulaires requis et les délais de traitement. Il s’agit donc d’une démarche longue et ardue pour les chercheurs. Le GSAD est une ressource centralisée qui permet de demander un accès à des données provenant de plusieurs sources provinciales, territoriales et pancanadiennes.

Le personnel du GSAD offre également du soutien aux chercheurs tout au long du processus de demande d’accès aux données.

Il est possible de consulter les données sur plusieurs provinces et territoires qui figurent dans les banques de données pancanadiennes administrées par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) et Statistique Canada (STATCAN) à un même endroit, par l’intermédiaire de ces deux organismes. Sinon, l’accès aux données provinciales et territoriales est assujetti aux politiques et procédures des centres de données partenaires en matière d’analyses réparties de données.

Le Réseau de recherche sur les données de santé Canada (RRDS Canada) et le Guichet de soutien à l’accès aux données (GSAD) peuvent appuyer les demandes de financement de la recherche de deux façcons:

  1. En fournissant une lettre générale d'appui du RRDS Canada lorsqu'il y a alignement entre le projet de recherce proposé et les objectifs du RRDS Canada, et
  2. En fournissant une estimation des coûts et de faisibilité pour la conduite du projet en utilisant les données fournies par le GSAD

Les deux options nécessitent que l'équipe de recherche crée un compte GSAD et soumette un formulaire de demande. Le formulaire de demande receuille les informations nécessaire au RRDS Canada/GSAD pour évaluer la demande et aviser des prochaines étapes. Veulez noter qu'un minimum de 2 à 4 semaines avant la date limite est requis.

Le GSAD est gratuite pour la présentation d’une demande de données. Toutefois, des frais seront facturés par les centres de données partenaires, conformément à leur processus respectif de recouvrement des coûts.

La première étape consiste à créer un compte GSAD afin de remplir et soumettre un formulaire de demande. GSAD confirmera l'admissibilité et la faisabilité de votre demande et collaborera avec chaque centre de données pour élaborer une estimation des coûts. DASH fournira une lettre de faisabilité et d'estimation des coûts que les chercheurs pourront joindre à leurs demandes de subvention.

Les frais pour un projet sont déterminés par plusieurs facteurs, y compris mais sans s'y limiter: la complexité de la population étudiée, le nombre et le type de fichiers de données demandés, le nombre de différents fournisseurs de données impliqués, si l'accès à distance à un environnement sécurisé est nécessaire et si des liaisons de données sont nécessaires.

Veuillez allouer de 2 à 4 semaines après avoir soumis un formulaire de demande pour recevoir un estimé et une lettre de confirmation de faisabilité pour votre projet.

Le temps nécessaire à la compilation des données varie en fonction de la province ou du territoire et de la complexité de la demande (p. ex. le nombre de bases de données visées et la nécessité ou non d’obtenir une consultation et une approbation en matière de confidentialité des données). En coordonnant les réponses de divers centres de données, le GSAD vise à faciliter la démarche des chercheurs.

Au fil du temps, il s’efforcera de rendre le processus plus efficace et d’accélérer l’accès aux données en harmonisant les protocoles d’accès des centres de données partenaires.

Le GSAD vous guidera dans le processus de demande d’accès aux données.

Pour obtenir de la formation, des instructions ou du soutien sur l’utilisation des données, veuillez communiquer avec votre centre de données provincial afin de connaître les ressources disponibles.

Les centres de données à l’échelle du Canada conservent, traitent et administrent les données.

Le GSAD sert d’intermédiaire en offrant un point de réception centralisé des demandes d’accès aux données, et coordonne le support et le traitement des demandes. Celles-ci ne sont jamais vendues, échangées, transférées ou communiquées de quelque façon que ce soit au GSAD, qui n’a jamais accès aux données.

Oui. Nous ne pouvons pas vous garantir un accès aux données qui vous intéressent. Toutefois, nous pouvons faciliter les discussions avec d’autres sources de données provinciales ou territoriales.

Le répertoire des banques de données est en constante évolution. Le GSAD continue de travailler en collaboration avec divers centres de données en vue d’offrir la liste la plus exhaustive qui soit.

Il est possible de demander l’accès à des sources de données de Statistique Canada et de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS).

Le GSAD appuie et respecte les principes de PCAP® (propriété, contrôle, accès et possession) élaborés par le Centre de gouvernance de l’information des Premières Nations (CGIPN) lorsque la demande, l’accès et l’utilisation visent des données sur les Premières Nations. En savoir plus

Le GSAD travaille actuellement à étendre les données auxquelles il est possible de demander l’accès et à harmoniser les données entre les provinces et territoires. Les données étendues devraient comprendre d’autres données cliniques et tirées des dossiers médicaux électroniques (DME), des renseignements génomiques et autres données « -omiques », des données recueillies auprès des patients et des données sociales.

L’harmonisation des données entre les provinces et territoires générera des données prêtes à être analysées qui seront comparables ou normalisées, ce qui facilitera leur utilisation par les chercheurs.

Vous pouvez nous écrire à dash@hdrn.ca, et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.